Professionnels : vos démarches

Plus de 400 établissements sont recensés sur la commune : un site industriel (Larzul), de nombreux commerces et artisans, des exploitations agricoles, des entreprises de services, du bâtiment, des professions libérales…

Ces établissements contribuent au dynamisme économique local. La Communauté de Commune du Haut Pays Bigouden soutient cette dynamique, par exemple avec des zones d’activités comme Kerganet ou Kerlavar.

La zone d’activités de Kerganet a été créée en 1988 au sud de la commune de Plonéour-Lanvern.

La zone de Kerlavar, de taille plus modeste, a été créée en 1985. La déchetterie de Plonéour-Lanvern, un équipement communautaire également, y a été installée au plus près des Plonéouristes.

Les associations d’entrepreneurs

Plusieurs associations permettent aux entrepreneurs qui le désirent de se fédérer :

  • l’association «  Les Commerces et Artisans de Plonéour », organise entre autres des animations en centre-ville.
  • le «  Bigouden Business Club »  (bigouden.bbc@gmail.com) regroupe des chefs d’entreprise du Pays Bigouden et au delà. Sa vocation est de faciliter les échanges de bonnes pratiques au travers de visites d’entreprises et de réunions thématiques.
  •  «  Cornouaille initiative » regroupe des acteurs socio-économiques de toute la Cornouaille dans le but de favoriser la création et la reprise d’entreprises.

 

Entrepreneurs, vos démarches

Question-réponse

Quels revenus doit déclarer le professionnel soumis à l'impôt sur le revenu ?

Vérifié le 28 juin 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Les professionnels imposés en tant que personnes physiques (entrepreneur individuel, commerçant ou artisan indépendant, auto-entrepreneur par exemple) sont soumis à l'impôt sur le revenu. L'impôt sur le revenu affecte leur revenu net global.

Le revenu net global se compose du total des revenus nets des catégories suivantes :

  • les traitements, salaires et indemnités;
  • les pensions, retraites et rentes ;
  • les rémunérations de certains dirigeants de sociétés (gérants majoritaires de SARL notamment) ;
  • les revenus des placements financiers ;
  • les plus-values et gains divers (ventes de valeurs mobilières par exemple) ;
  • les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ;
  • les bénéfices non commerciaux des professions libérales et assimilées (BNC) ;
  • les bénéfices agricoles ;
  • les revenus fonciers.
.